Blépharoplastie : lifting des paupières supérieures et inférieures

Le lifting des paupières encore appelée blépharoplastie ou chirurgie des paupières est une intervention de chirurgie esthétique du visage afin de lutter contre les signes du vieillissement du visage notamment au niveau des paupières supérieures ou inférieures.

Pour les paupières supérieures, nous réalisons une blépharoplastie supérieure, un lifting de la paupière supérieure qui consiste à enlever l'excédent de peau avec une très fine cicatrice située au fond du sillon palpébral, très peu visible.

Pour les paupières inférieures, on « dégonfle » les poches en enlevant la graisse responsable sans faire de cicatrice. Tout se passe par l'intérieur de la paupière inférieure dans le cul de sac conjonctival.
Maintenant, si la paupière inférieure a quelques plis, des ridules, des flétrissures, on pourra réaliser en même temps un petit peeling au Phénol qui a pour but d'abraser une partie du derme et l'épiderme de la paupière et de « faire peau neuve ».

Blépharoplastie supérieure : lifting des paupières supérieures, chirurgie des paupières  supérieures

La peau est en excédent et retombe sur les paupières, recouvrant parfois même les cils. Il faut réaliser avant l’intervention un dessin minutieux du fuseau de peau à enlever : enlever tout l’excédent sans bien sur gêner la fermeture des paupières. La cicatrice est habituellement très fine et se cache dans le pli de la paupière.

La blépharoplastie supérieure peut se faire sous anesthésie locale avec analgésie et permet la sortie de la clinique quelques heures plus tard.

Un hématome est rarement observé et il faut prévoir quelques jours d’arrêt de travail.

blepharoplastie marseille

Les paupières inférieures

Elles vieillissent de trois façons diversement associées :

 

Le gonflement ou poches des paupières inférieures

. Le muscle de la paupière inférieure (muscle orbiculaire) se détend et laisse glisser la graisse située sous l’œil.

. L’intervention consiste à enlever de la graisse soit par l’intérieur (voie endoconjonctivale) soit par l’extérieur en faisant une fine cicatrice le long des cils.

 

L’allongement de la peau

qui donne soit de simples ridules que l’on peut traiter par peeling au TCA ou au phénol, soit de véritables plis et rides : il faudra alors à partir de la cicatrice située le long des cils enlever l’excédent de preau, mais sans traction excessive pour ne pas modifier la forme de l’œil ; de principe une suspension au rebord orbitaire osseux du muscle de la paupière est associée pour assurer la stabilité du bord libre de la paupière, notamment quand celui-ci manque de tonus.

 

L’abaissement spontané du bord libre de la paupière

Il se voit au cours du vieillissement avec arrondissement de l’œil, voire décollement de la paupière inférieure (ectropion). Il est du à une diminution du tonus de la paupière inférieure. Une suspension musculaire telle que ci-dessus décrite est alors nécessaire.

L’angle externe de l’œil ou canthus peut aussi spontanément descendre et il faut le remonter en le fixant au rebord orbitaire osseux (canthopexie).

Lorsque le relâchement de la paupière inférieure est très important, c’est le poids de la pommette sous jacente qui va tirer sur la paupière inférieure en la déformant (ectropion) : il faut alors réaliser parallèlement un lifting de la pommette ou lifting malaire (cf. schéma) .

Lifting des paupières infèrieures Marseille