Traitement de la cellulite chez la femme

Le traitement de la cellulite est avant tout médical. Ce que l’on appelle communément «cellulite » est avant tout un problème d’aspect cutané : elle intéresse la graisse très superficielle, située juste sous le derme.

On peut distinguer :

- la cellulite inflammatoire qui peut présenter tous les degrés d´intensité.
La peau a un aspect plus ou moins irrégulier, type « peau d’orange » ou capiton avec parfois des fossettes ou de véritables « trous » ; cette cellulite est parfois dure, inflammatoire, douloureuse, en stase lymphatique ; la peau a parfois un aspect violacé.

Elle est due à de multiples facteurs :
- trouble de la micro circulation avec mauvaise oxygénation tissulaire,
- stase lymphatique avec rétention d´eau,
- surcharge pondérale.

Il faut restaurer l’équilibre énergétique, normaliser le poids si nécessaire, faire massages avec des crèmes drainantes (type Percutafeine ou autres ..), drainages lymphatiques, endermologie, mésothérapie, prendre des médicaments améliorant la microcirculation et le retour veineux, faire du sport.

Malheureusement, il s’agit souvent d’un état chronique, constitutionnel qui ne peut-être définitivement traité, mais seulement amélioré sous traitements constants. La lipoaspiration en détendant la zone peut améliorer le phénomène mais reste peu efficace sur les irrégularités de surface, même en la réalisant de façon très superficielle.La lipolyse chimique peut être intéressante mais les produits utilisés n´ont pas encore fait la preuve de leur totale inocuité.

 

- l’aspect de « vagues cutanées », le plus souvent au niveau de la culotte de cheval ou de la face anterieure des cuisses…
Elle est due à une détente cutanée par vieillissement ou par variations de poids successives souvent accompagnés d’une surcharge pondérale, d’un manque de tonus musculaire et d’une petite stase lymphatique.
S’il existe une surcharge graisseuse localisée associée, la lipoaspiration pourra être efficace sur le volume, mais n’aura que peu d’effet sur l’aspect cutané : musculation, massages, drainages sont indiqués.