Greffe, microgreffe de cheveux et implant capillaire : traitement de l´alopécie

Le Docteur Christian Marinetti pratique la microgreffe de cheveux chez l'homme (chirurgie esthétique de l'homme) et également chez la femme : implants capillaires et micro greffe de cheveux pour lutter contre la calvitie et l'alopécie.

La chute des cheveux (appelée alopécie en terme médical) est souvent la hantise des hommes jeunes qui commencent à perdre leurs cheveux et voient leur image changer dans le miroir.

Qu'ils soient rassurés !
Il y a quelque chose à faire et si le traitement est bien mené ils ne devraient jamais être chauves.

La greffe, lorsqu'elle est indiquée, est le plus souvent monocapillaire, c´est à dire qu´elle est réalisée cheveu par cheveu pour obtenir un aspect des plus naturels.

Causes et circonstances de la chute des cheveux chez l'homme et la femme

Les causses de la chute des cheveux sont radicalement différentes chez l´homme et chez la femme.

Chez l´homme la cause de la chute des cheveux est cryptogénétiquec´est à dire inscrite dans les chromosomes dès la conception de l´embryon, soit par transmission du gène responsable et donc héréditaire (on retrouve une calvitie précoce chez le père ou autres ascendants), soit par mutation chromosomique c´est à dire par transformation du gène au moment de la fécondation (pas d´autre cas de chute de cheveux chez les ascendants mâles).
Cette anomalie génétique rend les bulbes capillaires de la zone centrale du cuir chevelu extrêmement vulnérables à l´action de l´hormone mâle, la Testostérone, qui les tue tout simplement, alors que les bulbes plus périphériques, au niveau de la couronne ne sont pas sensibles... 

C´est pour cela que chez l´homme la calvitie intéresse les golfes, le dessus du crâne, la tonsure, et jamais la couronne au dessus des oreilles et de la nuque.
C´est pour cela aussi que la calvitie est rarement observée chez la femme chez qui elle relève d´autres mécanismes.

Du fait de cette origine génétique le début de la chute des cheveux est précoce chez l´homme, souvent dès l´âge de 20 ou 30 ans.

Lorsque chez un homme la chute débute tardivement après la quarantaine, il faut alors invoquer d´autres causes toujours possibles, acquises, importantes à diagnostiquer car on peut les traiter directement : la plus importante est la séborrhée c´est à dire  l´hyperfonctionnement des glandes sébacées du cuir chevelu dont la sécrétion va en quelque sorte "étouffer" le bulbe du cheveu ; d´autres causes peuvent être invoquées , psychologiques, vitaminiques ... 


Chez la femme les causes sont beaucoup moins bien connues et identifiées et la chute de cheveux, souvent plus diffuse que chez l´homme, survient plus tard dans la vie, vers la cinquantaine.On invoque des causes hormonales , psychologiques, nutritionnelles par carences vitaminiques, la séborrhée,...mais sans aucune certitude et le traitement médical vise à traiter ces causes. 

Bien que beaucoup plus rare que chez l'homme, l'alopécie (chute de cheveux) peut se voir aussi chez la femme.

Les causes sont mal déterminées (nutritionnelles ? neuropsychiques ? hormonales ?...)
Il est toutefois possible, comme pour l'homme, de pratiquer des micro-greffes de cheveux prélevés aux pourtours de la tête, zones où les cheveux s'éclaircissent rarement."

Evolutivité de la calvitie

Chez l´homme elle est très variable d´un sujet à l´autre : L´évolution peut être localisée ou diffuse, d´emblée ou secondairement;  L´évolution peut être  lente, très progressive , d´autant plus que l´apparition de la chute est tardive. Parfois l´évolution est très rapide, globale , explosive, surtout quand la chute débute très tôt dans la vie parfois dès 20 ans .Parfois après quelques années de chute et de dégarnissement les choses se stabilisent et la chute ralentit fortement...

Chez la femme, l´évolution est lente, peu marquée avec souvent simple perte de densité.

Quelles  zones vont être touchées par la chute des cheveux ?

Chez l´homme c´est très variable, parfois une zone seulement et de façon plus ou moins symétrique: les golfes ou la tonsure, parfois seulement le dessus du crâne, parfois la calvitie débute par une zone puis s´étend à d´autres, parfois elle est diffuse avec simple perte de  densité : rien n´est systématique. Au maximum on peut observer une grande calvitie ne laissant persister qu´une mince couronne chevelue périphérique.

Chez la femme c´est souvent la région frontale qui est intéressée avec éclaircissement diffus.

Les traitements médicaux de la chute des cheveux

Les principes de base communs aux deux sexes : traiter les carences vitaminiques potentielles ( traitement classique par Bepanthène, Biotine...) , lutter contre la séborrhée ( shampooings quotidiens doux anti séborrhéiques), améliorer la vascularisation des bulbes par utilisation du Minoxidil, produit initialement prévu pour lutter contre l´hypertension artérielle et utilisé ici en spray quotidiens.Ces différents traitement doivent toujours être pratiqués car ils peuvent quelque soit la cause réelle ralentir la chute des cheveux.

Chez l´homme, est il possible de lutter contre les conséquences de cette anomalie héréditaire ?
Non jusqu´à ces dernières années, il n´était pas possible de stopper la chute de cheveux génétique de l´homme c´est à dire celle en cause dans la pluspart des cas.
Aujourd´hui le Propécia peut être utilisé pour stopper ou ralentir la chute ; il ne fait bien sur pas repousser les cheveux perdus... dont les bulbes sont détruits..
Ce produit est une anti hormone mâle, c´est à dire une anti Testostérone. Son efficacité est réelle et il doit être pris à vie à raison d´un comprimé par jour. Le Propecia peut bien sur avoir des effets secondaires , notamment sur la libido qui peut parfois être diminuée , mais toujours de façon réversible à l´arrêt du traitement.

Chez la femme le traitement médical est beaucoup plus limité et tente de traiter les causes si elles sont identifiées , ce qui est rarement le cas.

Des résultats très prometteurs sont actuellement apportés par l´injection de PRP (plasma riche en plaquettes) au niveau du cuir chevelu.
Les plaquettes sanguines concentées ,obtenues aprés une banale prise de sang et centrifugation sont utilisées en mésothérapie au niveau du cuir chevelu pour stimuler le fonctionnement des bulbes capillaires ; En effet les plaquettes renferment une infinité de facteurs de croissance et on les utilise également pour ces vertus dans le rajeunissement cutané.  
 

La micro greffe de cheveux : technique, suites post opératoires et questions habituelles de patients

La greffe de cheveux est l´unique moyen de remplacer les cheveux perdus par transplantation des propres cheveux du patients.
C´est un cheveu vivant qui est ainsi transféré et qui va donc continuer à vivre et à pousser normalement. Il s´agit des propres cheveux du patient ce qui exclu bien sur tout risque de rejet.

Il est exclu aujourd´hui de greffer des cheveux artificiels ou naturels coupés qui bien sur ne tiennent pas et tombent et surtout ont été à l´origine d´incidents infectieux.Par ailleurs on ne réalise pratiquement plus de lambeaux de cuir chevelu aujourd´hui dans le cadre de l´esthétique car leurs résultats sont peu naturels et les risques de nécrose bien réels.La réduction de tonsure est en net recul, mais peut être intéressante  dans certains cas . 

Chez l´homme la réalisation de séances successives de micro greffes au cours de la vie permet de remplacer au fur et à mesure  ce qui est tombé et  ainsi de ne jamais être chauve.

Le principe est de remplacer les bulbes de la partie centrale du cuir chevelu qui sont vulnérables à l´action de la testostérone , par des bulbes prélevés au niveau de la couronne qui sont, eux, insensibles à l´action de cette hormone et vont continuer à fonctionner et à produire des cheveux dans cette nouvelle position.

Ces bulbes ainsi transplantés produisent des cheveux normaux qui poussent à une vitesse normale( environ 1cm par mois).Il ne faut pas anticiper en agissant sur des zones encore intactes ou légèrement éclaircies car on ne peut réellement prévoir ce qui va se passer: il faut agir "à la demande", successivement et progressivement.

Chez la femme on est toujours réservé sur la pérennité des cheveux greffés vu que l´on ne connait pas le mécanisme exact, mais en pratique les résultats obtenus sont très satisfaisants.
 

La technique de la micro greffe de cheveux

Le prélèvement, le site donneur:

Sous anesthésie locale avec ou sans analgésie complémentaire, une bandelette de 1cm de large et de longueur appropriée est prélevée dans les zones où les cheveux ne tombent jamais (couronne au dessus de la nuque et des oreilles) . La zone de prélèvement est refermée bord à bord et aucun manque de cheveux n´est visible à ce niveau. 

La préparation des greffons

Sous instruments grossissants la bandelette est découpée en de multiples greffons comportant 1 à 3 cheveux avec bien sur leur bulbe qui permet leur survie et leur croissance ( Greffe mono capillaire ou Microgreffe).Selon la densité de chacun et les besoins, il est ainsi possible d´obtenir environ 1000 greffons  soit un apport de 2000 cheveux par séance.

La mise en place

Toujours sous anesthésie locale on pratique au niveau de la zone à greffer de multiples  micro fentes de 1mm à l´aide d´une aiguille spéciale, en respectant bien l´orientation normale des cheveux.Ces fentes sont très rapprochées les unes des autres , tous les mm environ, pour obtenir d´emblée une bonne densité.Il est ainsi possible selon les besoins d´apporter environ 2000 cheveux par séance, chaque greffon étant introduit à frottement dur dans chaque fente où il reste bloqué.Une grande calvitie peut être traitée globalement  dans son ensemble en une séance avec une densité relativement plus faible, avec un greffon tous les 2mm, puis par une deuxième séance de densification 6 mois plus tard : Il est aussi possible de traiter plus complètement certaines zones ( tonsure, golfes, dessus du crâne ) avec une densité plus importante d´emblée permettant de ne pas avoir à revenir sur ces zones  et de traiter les autres zones dans une autre séance.

Les suites post opératoires après une intervention d'implants capillaires

Les suites sont habituellement très simples :
- sortie quelques heures après avec si besoin un bandage compressif jusqu´au lendemain matin
- de petits traits rouges peuvent rester  visibles au niveau de chaque greffon pendant 8 à 10 jours; S´il s´agit d´une séance de densification, ils sont facilement dissimulables sous les cheveux existants.
- les complications à type d´infection, d´hématome, de chute transitoire des cheveux voisins sont exeptionnelles.

Habituellement les cheveux ainsi greffés tombent au bout de 15 jours ; Leur bulbe reste inactif, au repos pendant 3 à 4 mois; ils se remettent ensuite à pousser comme des cheveux normaux à la vitesse de 1cm par mois environ. L´injection de Plasma Riche en Plaquettes ( PRP) en mésothérapie au niveau du cuir chevelu après la greffe stimule très efficacement la repousse.
 

Les questions habituelles des patients avant une intervention de greffe de cheveux

- Est il possible de densifier simplement un début d´éclaircissement ?
Oui , en plaçant des greffons entre les cheveux existants ; vos cheveux d´origine pourront peut être tomber plus tard et être remplacés par des greffons,mais ceux greffés, eux, ne tomberont jamais.

- Quelles différences y a t´il entre les microgreffes pratiquées aujourd´hui et celles pratiquées autrefois ?
Avec la microgreffe telle qu´elle est pratiquée aujourd´hui l´aspect est naturel d´emblée: on n´observe pas d´aspect en touffes comme autrefois;

- Une séance par zone  chauve suffit elle , ou faudra t´il obligatoirement y revenir ?
En plaçant des microgreffons très sérrés les uns contre les autres on obtient d´emblée une bonne densité, mais il est toujours possible d´augmenter encore la densité par une autre séance à 6 mois d´intervalle.

- Je perds des cheveux sur l´oreiller, est ce normal ?
Oui, nos bulbes capillaires ne fonctionnent pas tous en même temps : tout bulbe capillaire normal passe par une phase de fonctionnement dite Anagène pendant laquelle il produit un cheveux qui  pousse à la vitesse de 1cm par mois et dure plusieurs années puis par une phase dite télogène au cours de laquelle le cheveu tombe, suivie par une phase de repos de plusieurs mois.Chaque bulbe va  présenter ainsi plusieurs cycles de ce type au cours de la vie. Il est donc normal de perdre modéremment des cheveux; La chevelure reste stable si la fabrication de nouveaux cheveux compense la perte.

- Est il possible de prélever cheveu par cheveu ?
Oui , mais c´est très long. il s´agit de la technique dite FUE ( follicular unit extraction). Elle est intéressante sur des cuirs chevelus déja multi prélevés par des greffes de l´ancienne génération et où on ne sait plus trop où prélever une bandelette.